Faits Divers Camp-Levieux : Coup de feu et gaz lacrymogène pour disperser la foule

Camp-Levieux : Coup de feu et gaz lacrymogène pour disperser la foule

by Planet FM
0 comment 170 views

Une équipe de la Western Division de l’ADSU qui épaulait une patrouille de la police régulière et la DSU, a eu fort à faire hier soir à Camp-Levieux. Un groupe de personnes faisait fi du confinement sanitaire et jouait au « carom ». Les échanges verbaux entre la police et ces personnes ont vite dégénéré. Plusieurs projectiles dont des briques ont été lancés sur les policiers et leurs véhicules.

Trois véhicules de la police ont été endommagés et quatre policiers légèrement blessés. Face à cette situation, un officier a fait usage de son arme, soit un seul « warning shot» et lancé du gaz lacrymogène pour disperser la foule.

Ces habitants, eux, affirment que la police n’avait aucune raison de venir chez eux. Ils estiment qu’ils se sont défendus face à un système de police qu’ils jugent strict. Selon eux, la police aurait tiré trois fois.

Par ailleurs, cinq enfants ont dû être transportés à l’hôpital car ils auraient été incommodés par le gaz lacrymogène. Les enfants ont pu rentrer chez eux après avoir reçu des soins et ils se portent tous bien.

Joint au téléphone hier soir, le DCP Jhugroo a affirmé que la police est dans ses droits et que ces officiers ont agi par rapport à la situation qui mettait en danger la vie de ces individus.

Camp-Levieux : Coup de feu et gaz lacrymogène pour disperser la foule

Camp-Levieux : Coup de feu et gaz lacrymogène pour disperser la foule.Une équipe de la Western Division de l'ADSU qui épaulait une patrouille de la police régulière et la DSU, a eu fort à faire hier soir à Camp-Levieux. Un groupe de personnes faisait fi du confinement sanitaire et jouait au « carom ». Les échanges verbaux entre la police et ces personnes ont vite dégénéré. Plusieurs projectiles dont des briques ont été lancés sur les policiers et leurs véhicules. Trois véhicules de la police ont été endommagés et quatre policiers légèrement blessés. Face à cette situation, un officier a fait usage de son arme, soit un seul « warning shot» et lancé du gaz lacrymogène pour disperser la foule.Ces habitants, eux, affirment que la police n'avait aucune raison de venir chez eux. Ils estiment qu'ils se sont défendus face à un système de police qu'ils jugent strict. Selon eux, la police aurait tiré trois fois. Par ailleurs, cinq enfants ont dû être transportés à l'hôpital car ils auraient été incommodés par le gaz lacrymogène. Les enfants ont pu rentrer chez eux après avoir reçu des soins et ils se portent tous bien. Joint au téléphone hier soir, le DCP Jhugroo a affirmé que la police est dans ses droits et que ces officiers ont agi par rapport à la situation qui mettait en danger la vie de ces individus.

Posted by Planet FM Mauritius on Tuesday, March 31, 2020

Whatsapp News

Ecoutez Planet FM à travers l’île

0 comment
0

You may also like

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More