Actualités Mutinerie au sein du GIPM : opérations annulées, escorte de Peeroomal Veeren compromise, transferts injustifiés, problème de discipline et différence de pensée entre les nouvelles recrues et la majorité des membres du GIPM

Mutinerie au sein du GIPM : opérations annulées, escorte de Peeroomal Veeren compromise, transferts injustifiés, problème de discipline et différence de pensée entre les nouvelles recrues et la majorité des membres du GIPM

by Planet FM
0 comment 4311 views

Une équipe de 27 commandos du GIPM ne s’est pas présentée, mercredi, au travail. Ils ont tous pris deux jours de congé maladie pour démontrer leur mécontentement auprès de Pascal Pulchérie, qui était le commandant en charge de cette unité d’élite de la force policière. Ce dernier a été transféré au Training Unit de la SMF jeudi après-midi.
Selon un haut gradé de la SMF, ces 27 commandos sont les derniers à avoir rejoint cette unité. Ils avaient tous un problème de discipline, fait ressortir notre interlocuteur. Ils venaient souvent en retard et ne respectaient pas les consignes d’entraînement, entre autres. L’ASP Pulchérie les avaient réprimandés à plusieurs reprises et avaient même rapporté certains cas au commandant de la SMF, Khemraj Servansingh. Face à cette situation, Pascal Pulchérie avait demandé son transfert à une autre unité mais cette requête n’a pas été acceptée.
Selon une autre source, très proche de cette affaire, l’action des 27 protagonistes a démontré que le GIPM ne peut pas compter sur eux. Ils se sont concertés pour déserter leur poste le jour où il y avait un “State duty”, c’est-à-dire l’escorte de Peroomal Veeren en Cour suprême qui n’a pas été faite selon les normes établies. Cela aurait pu causer une situation embarrassante pour la police. Aussi, deux opérations de l’ADSU ont dû être annulées.
Par ailleurs, la majorité des membres du GIPM n’approuve pas l’action des 27 commandos car ils estiment que même s’il y avait un froid entre l’ASP Pulchérie et les nouvelles recrues, il y avait une façon de faire entendre leur voix. En cas de prise d’otages ou autre situation, il n’y aurait pas eu assez d’effectifs pour rendre l’appel, confie un haut gradé du GIPM.
Puisque l’ASP Pulchérie a été réprimandé, beaucoup s’attendent à ce l’acte irresponsable des 27 commandos soit sanctionné par un comité disciplinaire car leur démarche va à l’encontre des valeurs de la force policière auxquelles ils ont prêté serment.
Une enquête disciplinaire a déjà débuté contre ces 27 commandos et on s’attend à des actions très prochainement pour cette indiscipline.

Whatsapp News

Ecoutez Planet FM à travers l’île

0 comment
0

You may also like

Leave a Comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More